Lectures de Noël

Je ne lis pas spécialement en fonction des saisons, des prix décernés ou des rentrées littéraires. Mais, à Noël, j’avoue, je raffole des romances. Ca va de pair avec les téléfilms de tf1, me direz-vous. Chaque année, je me plains que c’est facile, cliché, déjà vu, prévisible, souvent anti-féministe et je m’agace. Mais, c’est plus fort que moi, année après année, je continue de les lire. De préférence sous le plaid, un chocolat chaud à la main et les lumières du sapin qui clignotent.

Pour cette année, il m’en restait 2 de l’année dernière (si j’en abuse au long de l’Avent, ces lectures n’ont plus le moindre intérêt à la rentrée de Janvier arrivée). J’en ai quand même acheté quelques unes pour compléter. Ici, la Pal papier mais j’en ai aussi téléchargé en e-books (dont le très bon La vie n’est pas un téléfilm de Noël de Lydy Williams que je vous recommande).

Les deux photos suivantes sont les romances lues les années précédentes. Je ne les relis pas mais je les prête volontiers. Ma cousine partageant mes goûts exquis en la matière. (3 Nora Roberts se sont glissés sur la photo 1 et n’ont rien à faire là, ce ne sont pas des romances d’hiver) (j’aurais pu refaire la photo, oui) (mais non) Je peux vous conseiller un petit Debbie Macomber ou la série à Snow Cristal de Sarah Morgan (pour moi, cette autrice est une valeur sûre à cette saison).

Et, enfin, quelques romans plus classiques et histoires davantage traditionnelles. Nous fêtons Noël le 24 Décembre dans ma famille. Le gros de la fête étant vraiment le réveillon. Nous sommes encore ensemble le 25 mais c’est plus simple. Si nous aimons passer du temps ensemble à discuter, jouer, rire, regarder un film, nous aimons aussi les moments plus calmes, en solo. Ensemble mais pas collés serrés. Chacun pouvant vaquer à ses occupations s’il en a envie. Aussi, chaque année, je me sélectionne un livre spécial pour ce jour de Noël. Un album, un conte, une jolie histoire qui raconte Noël… Coup de cœur pour La véritable histoire de Noël, Lettres du Père Noël et La fausse barbe du Père Noël.

Et chez vous, ça se passe comment les lectures de Noël ? Cette année, je n’ai pas encore fait mon choix sur le livre du 25, si vous avez des recommandations, je suis preneuse…

Et à Noël, on regarde quoi à la télé ?

On se fait un chocolat chaud, on enfile ses plus belles chaussettes en pilou-pilou, on se cale sous son plaid doudou et on attrape la télécommande… c’est l’heure de la séance ciné sans quitter son canapé.

OK, je suis super friande des téléfilms de Noël. A la guimauve et saupoudrés de cacao en poudre. Ceux qu’on peut regarder l’après-midi sur tf1 ou le dimanche sur Netflix. Vous voyez ce que je veux dire ? La version filmée des romances que je lis aussi à cette saison (et dont je vous parlerai mercredi), en gros. On les a vus et revus. Chaque année. La trame de l’histoire est toujours la même. Une jolie petite citadine revient dans sa ville natale (neige en-veux-tu-en-voilà et esprit de Noël sur-développé) pour sauver la librairie ou l’atelier de jouets en bois familial et, tombée sous le charme de son amoureux du lycée devenu prof ou du cultivateur de sapin qu’elle détestait en arrivant, ne repart plus jamais. C’est terrible mais j’adore. J’assume, je veux vivre dans un téléfilm de Noël sur tf1. De préférence un téléfilm Hallmark avec Andrew Walker. Et surtout enneigé. Je déteste les films de Noël sans neige.

Mais je n’oublie pas pour autant mes films favoris. Ceux que je peux voir et revoir chaque année sans jamais me lasser. Ceux-là, je les ai en dvd. Et, à cette saison, ils sont accessibles sans avoir à les chercher dans le meuble télé. Je ne les regarde qu’à cette saison (1er Novembre – 26 Décembre), j’adore les re-découvrir chaque année. (je me rend compte qu’il manque Les quatre filles du Dr March -version Winona Ryder- qui est resté caché au fond de l’étagère) (note à moi-même : aller le chercher)

Mes préférés des préférés ? Allez, je vous en cite 5 :

  • Elfe (avec Will Ferrel, que je déteste dans 98% de ses autres films) (je rigole toujours autant)
  • Le grinch (version dessin animé, coloré et lumineux à souhait) (je veux tellement vivre à Chou-ville !)
  • Maman j’ai raté l’avion (incontournable, pas comme le 2nd) (je le connais par cœur, tant pis)
  • Miracle sur la 4ème rue (cette version ou celle de 1947) (merveilleuse histoire)
  • The Holiday (avec une préférence pour les vacances de Cameron Diaz) (moi aussi, je veux un mini-cottage dans la campagne anglaise !)

Et que serait Noël sans ses classiques de Disney ? La belle et la bête, Mary Poppins en tête de liste. Mais aussi La reine des neiges, Enchanted, Raiponce et Rebelle. Pas forcément esprit de Noël, ce sont quand même pour moi des films doudous par excellence. Pas de Noël sans Disney !

Et vous, dites-moi ? Quel est votre film de Noël favori ? Celui qui vous rappelle les Noël de votre enfance ou celui qui vous fait le plus rire ? Quel est celui que vous choisiriez si vous pouviez en regarder un là-tout-de-suite-maintenant ?

Playlists spéciales Noël

Chez moi, les chants de Noël tournent en boucle du 1er Novembre au 26 Décembre. Du matin au soir. Du lundi au dimanche. Et même parfois dans la voiture.

Ceux que je préfère sont les classiques chantés par Sinatra, Tino (oui, je l’appelle Tino) ou encore Ella Fitzgerald. Mais aussi Mariah Carey, Sia ou Michael Bublé (je voue un culte à Michael Bublé). J’ai une véritable passion pour les chansons de Noël. Je me souviens tellement du grésillement emis par le 33 tours de Tino Rossi qui tournait chez mon grand-père ! S’il ne devait en rester qu’un ce serait celui-ci. Une vraie madeleine… ”Papi, mets Tino !” Et, surtout, ne me parlez pas des reprises ou des versions des têtes populaires qu’on voit sur les plateaux de télé américains. Lea Michelle et Justin Bieber (par exemple) n’ont rien à faire dans ma playlist de Noël !

Mais j’aime aussi les versions instrumentales. Avec le son plus doux, pour une ambiance plus feutrée. Discrète. Quand j’ai des invités, par exemple. Ou quand je lis. J’adore ce fond sonore !

Alors, aujourd’hui, ce n’est pas une playlist que je partage avec vous. Mais deux. ICI pour la version crooners et divas (à peu près) et ICI pour la version piano bar. Enjoy ! La 1ère fait plus de 6h (avec quelques doublons voire quadruplons -impossible de choisir entre plusieurs versions), la 2nde fait 3h30.

Et vous, vous en êtes où dans l’ambiance de Noël ? Vous écoutez déjà les chansons qui vont bien ?

My better fall

Cet automne (courant Septembre et Octobre), j’ai participé au Challenge #mybetterfall sur Instagram (par @watercolorsisters et @rain_onthe_window). Le but était de peindre des tableaux selon des thèmes donnés (un par semaine). Ça n’a pas toujours été évident mais quand il est question d’automne, je suis faible.

J’ai pu appliquer certaines techniques vues avec le stage des Tribulations de Marie (dont je vous parlais ICI) mais au final, j’ai pris plus de plaisir avec ce challenge qui m’a laissé plus de libertés.

La 1ère semaine, le thème était végétaux d’automne. J’ai choisi de peindre une petite composition de feuilles colorées. Je ne suis pas franchement convaincue mais je me suis bien amusée. J’ai fait 2 ou 3 essais, voici le 1er.

La 2ème semaine, nous avions le choix entre sweet home et fall fashion. J’ai tenté de peindre un coin cosy où je pourrais passer un moment agréable. Je ne suis pas au point sur les proportions mais je suis plutot satisfaite de moi.

Pour la 3ème semaine, place à la fall food et aux fall drinks, petits plaisirs réconfortants de la saison. J’ai choisi de partir sur plein de petits choses façon carte des ”favoris de l’automne”. Il en manque mais j’ai préféré m’arrêter là, j’étais déjà bien trop insatisfaite de moi.

La 4ème semaine fut le thème que j’ai eu le plus de mal à interpréter, les woodland animals. Rapport que je ne suis pas douée. J’ai donc fait un croquis hyper simple et j’ai coloré. Ca ne m’a pas pris longtemps. Mais ce moment de détente après une grosse journée de travail a été bénéfique.

Le 5ème thème mettait à l’honneur les citrouilles et autres pumpkins. Et, si ma peinture n’est pas parfaite, je suis fière de moi. Fière parce que je l’ai faite ”à main levée”, sans croquis. C’était la 1ère fois. Et la citation est si parfaite…

Et, enfin, pour conclure. Cette 6ème semaine, nous avons interprété, chacun à notre manière, Halloween. Halloween mignon, en ce qui me concerne. Je n’aime pas quand ça fait peur.

En conclusion, j’ai adoré participer. Aussi bien pour l’acte de peindre (et/ou dessiner) en lui-même, que de regarder ce que les autres participantes faisaient, lire leurs messages bienveillants et encourageants (je n’ai pas senti le moindre esprit de compétition malgré le concours), attendre chaque semaine le début du nouveau thème (et réfléchir à comment il serait interprété)… Vraiment, ces 6 semaines ont été riches et enrichissantes.

Les filles ont déjà prévu une version plus hivernale du challenge, un #mybestchristmas. Je vous laisse imaginer l’impatience qui me gagne…

Résolution aquarelle #1

C’était une de mes résolutions de la rentrée : pratiquer avec plus de régularité l’aquarelle.

Depuis, j’ai,participé au stage de Tribulations de Marie (je vous en parlais ICI) et j’ai encore en cours le challenge #mybetterfall sur Instagram (un thème par semaine autour de l’automne) (je vous en parlerai quand il sera terminé). On peut dire que, pour le moment, la résolution se tient.

J’ai également fait quelques dessins (hors stage, hors challenge) et j’ai pensé que ce serait sympa d’en laisser une trace ici. Avec beaucoup d’automne…

Je suis très grande débutante (je le serai peut-être toujours), je n’ai ni technique ni créativité débordante et même si je suis peu convaincue par ce que je fais, c’est un vrai plaisir de sortir pinceau et couleurs. Je n’ai pas la prétention de dire que je créé (il me faut des modèles et/ou faire un croquis au préalable) mais c’est un bon moment de détente, un moment que je prends le soir devant la télé pour me vider la tête après une journée de travail, ou le matin quand le jour n’est pas levé et que c’est encore calme dehors (je suis une lève tôt). Et puis, quand je ne peux pas monter sur mes volcans, c’est un activité qui peut occuper un bon moment. La lecture, le tricot, le point de croix, j’aime toujours faire mais je n’y passe pas des heures d’affilées.

Et vous, que faites-vous pour vous détendre ? Vous dessinez, peignez, tricotez ? Peut-être allez-vous courir ou frappez dans une balle ou un sac ?